Episode 4, live: Tolkien, recouvrement et évasion

Avec Le Hobbit, le Clerc, la Penseuse, l’Auteur, et le public de holygames.

Dans cet épisode enregistré en public, le Hobbit discute d’un auteur de fantasy peu connu (un certain J.R.R.T., spécialiste en elfes, nains, et pieds poilus amateurs de tabac) et de la lecture qui est en faite par Philippe Verdin dans son ouvrage bonne nouvelle en terre du milieu. Ca a l’air ardu comme ça, mais on y parlera quand même de fantasy !

Au commencement Eru, l’Unique, que dans le langage des Elfes on appelle Ilúvatar, de son esprit, créa les Ainur, et devant lui ils firent une Grande Musique. Le Monde est issu de cette Musique, car Ilúvatar rendit visible le chant des Ainur et ils purent le voir comme une lumière dans les ténèbres. Et beaucoup d’entre eux s’éprirent de sa beauté et de son histoire qu’ils virent naître et se développer comme dans une vision. Alors Ilúvatar donna Être à leur vision, l’installa au milieu du Vide, le Feu Secret fut envoyé au cœur du Monde qui fut nommé Eä.

J.R.R.T., Ainulindalë

2 commentaires


  1. Salut, j’ai pas compris le nom de l’histoire des lapins ??!

    Répondre

    1. Je pense avoir fait allusion à Watership Down, de Richard Adams.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *